Le civil sous l'Empire

Vivre le Consulat et l'Empire civilement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Coiffe de vivandière

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
L'Aly
Duc/Duchesse
avatar

Nombre de messages : 877
Localisation : Quelque part dans l'histoire
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Mar 1 Fév - 0:51

j'aime bien ta tenue, sympa le petit corselet.
pas contre je dirai la jupe un peu trop longue (faut penser à l'utilité et au côté pratique) et bien blanche (mais ça, elle va se patiner avec le temps et les bivouacs Laughing )
La médaille et la patente sont effectivement obligatoires à l'époque. L'activité étant très surveillée, il fallait pouvoir présenter ces documents à tout moment pour répondre de sa présence.
La tenue des vivandières pouvait être assez extravagante, un mélange d'un peu de tout, certains témoignages nous le disent, mais je ne les ai plus en tête.
Avant tout, c'était des tenues simples, souvent d'origine paysanne, elles pouvaient parfois s'accoutrer d'une robe j'imagine qu'un soldat lui aurait échangé contre quelconques vivres.

_________________
« Il est plus difficile de bien faire l'amour que de bien faire la guerre. »
Ninon de Lenclos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lasalle60
Marquis/Marquise
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 68
Localisation : Mouy Oise Empire Français
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Mar 1 Fév - 11:04

La Vivandière L'Aly ( L'Aly tu peu suprimé ce post si la photo ne te plais pas )
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Mar 1 Fév - 11:50

L'Aly a écrit:
j'aime bien ta tenue, sympa le petit corselet.
pas contre je dirai la jupe un peu trop longue (faut penser à l'utilité et au côté pratique) et bien blanche (mais ça, elle va se patiner avec le temps et les bivouacs Laughing )
La médaille et la patente sont effectivement obligatoires à l'époque. L'activité étant très surveillée, il fallait pouvoir présenter ces documents à tout moment pour répondre de sa présence.
La tenue des vivandières pouvait être assez extravagante, un mélange d'un peu de tout, certains témoignages nous le disent, mais je ne les ai plus en tête.
Avant tout, c'était des tenues simples, souvent d'origine paysanne, elles pouvaient parfois s'accoutrer d'une robe j'imagine qu'un soldat lui aurait échangé contre quelconques vivres.

merci pour vos conseils!! Smile

oui tout à fait l'Aly la robe est un peu longue mais j'ai du mal à l'attacher correctement encore. Oui je suis sur que le blanc va se patiner sur les bivouac ! Laughing

une petite question encore : j'ai vu sur des photos de bivouac que les vivandières portaient des chaussures à boucles, où pourrais-je en trouver ?

Revenir en haut Aller en bas
L'Aly
Duc/Duchesse
avatar

Nombre de messages : 877
Localisation : Quelque part dans l'histoire
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Mer 2 Fév - 16:38

les chaussures sont un sujet difficile effectivement.
Rien ne m'est parvenu malheureusement ni en témoignage écrit ni en iconographie pour une certitude à ce niveau.
Je prends pour toute personne qui posséderait !
J'ai opté pour deux solutions, soit pour être certaine d'être historique les ballerines, chaussures d'époque pour toutes femmes mais je doute que les vivandières portaient cela, impossible à cause de la fragilité et incompatible avec la marche mais mieux historiquement parlant que des chaussures pseudo 1880-1900 à lacet de chez Eram par exemple (ce que l'on voit beaucoup trop sur les bivouacs ! )
ou pour ma part, en ce moment je porte mes chaussures XVIIIeme, je pense que les paysannes avaient gardé leurs chaussures ainsi que les sabots. Du moins on reste dans l'historique possible. (plus probable des chaussures XVIIIeme que des poulaines médiévales ..)
Il y a également la possibilité de porter les chaussures à boucles des soldats mais je doute étant donné que les effets militaires leurs étaient interdits, alors pourquoi les chaussures auraient-elles été autorisées ? mais dans certaines situations et circonstances, peut-être ..
grande question sans réponse tranchée pour ma part. Je dis que tant qu'on reste dans l'historiquement possible c'est bon, on est avant tout de toute façon dans l'expérimentation historique plutôt que dans la reproduction stricte et fidèle.

Peu narcissique (quoique .. Laughing ), je poste cette photo où j'apparais car j'avoue ne pas connaître d'autres filles que moi-même ayant une tenue historiquement possible de vivandière (ce qui ne veut pas dire que cela n'existe pas ! ), ma tenue est la réplique d'une que l'on peut voir sur une gravure concernant la guerre d'Espagne datant de 1808.
Ma tenue comprend principalement chemise, jupon, jupe, corset et bas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je connais une seule autre femme qui a une superbe tenue, aussi belle qu'historique, il s'agit de Katia. J'ai quelques photos sur mon autre ordi que je vous posterai lorsque je les aurais récupéré.

_________________
« Il est plus difficile de bien faire l'amour que de bien faire la guerre. »
Ninon de Lenclos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Mer 2 Fév - 21:15

Merci L'aly pour tout ces renseignements !! bounce

j'attends avec impatience les Photos de la tenue de Katia.

donc la meilleure solution sont les sabots ou les chaussures XVIIIème. Tu vas me trouver bien curieuse mais où pourrais je trouver ces chaussures XVIIIème : Connais tu une adresse d'un site internet d'un artisan ou autre.

J'ai eu beau chercher sur quelques uns des sites comme Jas Townsend ou antik costume mais je ne trouve rien. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Lasalle60
Marquis/Marquise
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 68
Localisation : Mouy Oise Empire Français
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Jeu 3 Fév - 16:58

La vivandière Catherine Baland à la bataille de Chiclana par Lejeune , regardez bien les souliers de la vivandière ( des erreurs sont possible même sur un tableau d'un peintre de l'époque )

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Jeu 3 Fév - 18:32

Merci pour vos recherches à tous et pour ce tableau.

Revenir en haut Aller en bas
L'Aly
Duc/Duchesse
avatar

Nombre de messages : 877
Localisation : Quelque part dans l'histoire
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Ven 11 Fév - 0:44

et voilà la très belle tenue de Katia à droite :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
« Il est plus difficile de bien faire l'amour que de bien faire la guerre. »
Ninon de Lenclos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lasalle60
Marquis/Marquise
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 68
Localisation : Mouy Oise Empire Français
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Ven 1 Juil - 10:15

Une photo de médailles de vivandière trouvée par Paola Trapanelli qu'elle me permet de mettre ici Very Happy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Lun 4 Juil - 19:51

Cher Lasalle,
cette figurine est la représentation d'une cantinière du second Empire !
Avant , en AUCUN cas une vivandière n'avait de pièce militaire ( du moins de l'armée pour laquelle elle travaillait ! )
C' est au second Empire qu'on décida de leur donner des vêtement " militarisés " en harmonie avec l'uniforme du régiment au quel elles étaient affectées !
Pour les coiffes , ..... ces dammes issues du peuple, et natives des différentes régions de France , étaient vêtues comme les petites gens de leur région ...... et portaient les coiffes traditionnelles de ces régions ! ........ donc pour la doc , il suffit de rechercher les coiffures traditionnelles des différentes régions de France ! ....... Maintenant si l'on veut être puriste !!!!! recherchez , mesdames les vivandières , les coiffures de la région d'où votre régiment d'affectation provient !!!! car les vivandières et blanchisseuses étaient bien sûr des filles du pays !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Lasalle60
Marquis/Marquise
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 68
Localisation : Mouy Oise Empire Français
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Mar 5 Juil - 10:02

Quelle figurine ? cher La prune Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Mar 5 Juil - 20:06

désolée, ...... 2 pages plus haut ! ........ je n'avais pas lu le post jusqu'au bout !!!! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Lasalle60
Marquis/Marquise
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 68
Localisation : Mouy Oise Empire Français
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Mer 6 Juil - 10:21

ah oui la figurine , je l'ai mise il y à un an et demi et je ne m'en souvenai plus , d'ailleur L'Aly avais rectifier mon "erreur" ou plutôt l'erreur de Del Prado Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Mer 7 Sep - 16:21





gravure extraite de "Beautés, victoires, batailles et combats mémorables des armées françaises", par M.L***, T1, Le Prieur ed. Paris, 1825.

Revenir en haut Aller en bas
sergent
Bourgeois/Bourgeoise
Bourgeois/Bourgeoise
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Jeu 8 Sep - 12:27

d'aprés la Copies du Gal VANSON de l'Album du Gal MELLINET " Les Soldats de la Première République "

vivandiére en 1794


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Jeu 8 Sep - 12:32

Superbes représentations merci !!
Revenir en haut Aller en bas
Lasalle60
Marquis/Marquise
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 68
Localisation : Mouy Oise Empire Français
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Jeu 8 Sep - 19:51

merci à vous ! Very Happy
la robe ( ou la jupe ) de la vivandière de la 51ème me semble bien courte pour l'époque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Ven 9 Sep - 9:46

Le document est pourtant un original de 1825, dans un ouvrage en 2 vol. relatant les faits d'arme de la révolution et de l'Empire...

A propos de la longueur des robes, prenons par exemple cette gouache de Lesueur (musée Carnavalet), d'époque révolutionnaire; la longueur de robe correspond bien à celle de la gravure de la vivandière de la 51e demi-brigade.





Dernière édition par la garenne le Lun 12 Sep - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lasalle60
Marquis/Marquise
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 68
Localisation : Mouy Oise Empire Français
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Ven 9 Sep - 10:00

D'accord , en cherchant je n'ai trouvé qu''un Lesueur ( peintre ) Eustache né à Paris le 19 novembre 1616 et mort à Paris le 30 avril 1655 .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Lun 12 Sep - 9:57

"Qui n’a pas un jour croisé, dans un manuel scolaire, un livre d’histoire ou sur une affiche l’une de ces scènes finement dessinées et coloriées, découpées puis collées sur des fonds d’un bleu si apaisant qu’elles en vous feraient oublier la « tourmente révolutionnaire » qu’elles représentent ? Les gouaches de Lesueur sont très célèbres : mais sont-elles connues ? Déposées par le Musée du Louvre au Musée Carnavalet, qui en possède en propre quelques-unes, elles sont habituellement exposées avec parcimonie étant donné leur fragilité. Or, à l’occasion d’une exposition récente, Au temps des Merveilleuses : la société parisienne sous le Directoire et le Consulat, un accrochage exceptionnel des 64 gouaches de Lesueur a été effectué dans la galerie reliant l’Hôtel Carnavalet à l’Hôtel Le Pelletier de St-Fargeau, accompagné de cet ouvrage somptueux. Son auteur, Philippe de Carbonnières, responsable des collections révolutionnaires au Musée Carnavalet, a repris la totalité du « dossier Lesueur » ; il nous livre le fruit de ses recherches ainsi que la reproduction (techniquement très réussie) des 64 gouaches exposées. ... Qui se cache sous le nom de Lesueur ? À cette question, Philippe de Carbonnières fournit une information des plus importantes. En effet, alors que l’hypothèse d’un auteur double, les frères Pierre-Étienne et Jacques-Philippe Lesueur était la plus communément admise, Philippe de Carbonnières nous invite à le suivre dans son examen de l’adresse parisienne des propriétaires de la collection, qui n’a pas changé depuis 1777 et qui est très proche de celle de l’imagier Jean-Baptiste Lesueur (1749-1826), membre du comité révolutionnaire de sa section (dont il a voulu démissionner en 1794 ce qui témoigne d’une raisonnable activité civique dans son quartier. Il figure sur une liste de terroristes en 1801." (commentaire sur l'ouvrage de Philippe de Carbonnières, Lesueur. Gouaches révolutionnaires. Collections du Musée Carnavalet, Paris, Paris-Musées et éditions Nicolas Chaudun, 2005)

Voir aussi

http://www.latribunedelart.com/lesueur-gouaches-revolutionnaires-collections-du-musee-carnavalet-article00548.html
Revenir en haut Aller en bas
Lasalle60
Marquis/Marquise
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 68
Localisation : Mouy Oise Empire Français
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Lun 12 Sep - 13:52

Merci la garenne , ce livre est toujour dispo ? il m'intéresse Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Lun 12 Sep - 14:49

A priori il est sur le catalogue de la FNAC...
Revenir en haut Aller en bas
Lasalle60
Marquis/Marquise
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 68
Localisation : Mouy Oise Empire Français
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Mar 13 Sep - 19:05

Trouvé , merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ARCHEONAUTE
Bourgeois/Bourgeoise
Bourgeois/Bourgeoise
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 42
Localisation : terre du milieu
Date d'inscription : 23/10/2010

MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   Ven 6 Jan - 0:07

le pharmacien Sébastien Blaze, qui nous décrit une cantinière à Séville en juillet 1812 "Elle allait à pied avec un petit baril suspendu derrière l'épaule. Une robe de velours noir superbe. Cinq ou six tours d'une chaîne d'or suspendaient à son cou une montre du même détail. Un mouchoir de couleur sur la tête, des bas sales, des bottes crottées complétaient sa toilette." Un autre mémorialiste du service de santé, Cadet de Gassicourt, donne le portrait d'une vivandière pendant la campagne d'Autriche de 1809 :
"Cette vivandière avait environ trente à trente-quatre ans. Sa mise était bizarre mais propre son accoutrement consistait dans une jupe de toile peinte, une veste de drap gris, une ceinture de peau, des gué ires, un vieux feutre qui couvrait sa tête déjà enveloppée d'un mouchoir en marmotte (sic), Sans être laide ni jolie, sa figure avait beaucoup d'expression."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coiffe de vivandière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coiffe de vivandière
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La Visa ça décoiffe!
» coiffe "medicine-man"apache
» Cécilia............coiffe traditionnelle
» coiffe
» Bretonne en coiffe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le civil sous l'Empire :: La Mode consulo-impériale :: Chez les Dames-
Sauter vers: