Le civil sous l'Empire

Vivre le Consulat et l'Empire civilement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mobilier

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mobilier   Lun 18 Aoû - 16:12

Je ne suis pas sure de placer ce sujet au bon endroit, mais il me semble qu’il manque un petit quelque chose sur le mobilier et comme le forum est MORT c’est temps ci voici une très rapide introduction (résumé et souvenir de mes cours de l’école du Louvre au siècle dernier. Maintenant c’est a vous de jouer

Le style Directoire doit plus qu’un style indépendant être défini comme style de transition entre le Louis XVI et l’Empire. Ce style apparaît vers la fin du règne de Louis XVI dans l’imitation des modèles antiques. La révolution ayant servi de catalyseur en accélérant le mouvement ce du aux idéaux révolutionnaires qui se voulaient proches des models politiques antique
Le style reprend le style Louis XVI en lui impliquant un traitement plus severe et moins léger, les emblèmes révolutionnaires et allégoriques (bonnet phrygien, mains jointe, animaux…) envahissent le mobilier et les décors muraux
Le mobilier devait s’inspirer le plus fidèlement possible des pièces de fouille ou des peintures
L’influence de David joua un grand rôle dans l’établissement de ce style et le peintre dessina même certaine pièce de mobilier comme des sièges en forme de curule inspirés des klismos grecque ou le lit sur lequel il a peint Madame Récamier
Le style dit retour d’Egypte : Après la campagne d'Égypte la France et l’Europe entière furent victime de l’égyptomanie la plus virulente. (Dominique Vivant Denon (1747-1825), Le Voyage dans la basse et la haute Égypte, publié en 1802). Cet ouvrage vite connu pour ses descriptions et ses planches reproduisant des sphinx et pylônes, contribua très largement à la diffusion de décors inspirés de l’Egypte pharaonique
Dès 1799, une des préoccupations de Bonaparte fut de constituer une nouvelle cour, s’il se contenta des bâtiments existant ceux ci furent remeubler dans des styles plus proche de l’époque; Percier et Fontaine, (partisans du goût antique) furent chargé de la décoration de Saint-Cloud, des Tuileries, du Louvre et d’autres appartements palatiaux dans un style caractéristique de cette époque marquée par d’importantes conquêtes militaires. C’est donc au cours du Consulat que le style érudit et archéologique qui allait être celui du Premier Empire vit le jour. Le décor intérieur multiplia ainsi les symboles liés à la guerre et les figures de la victoire aux ailes déployées et aux drapés flottants. Cette époque vit aussi un retrait de l’art grec trop sobre pour le goût de l'empereur et ne parvenant pas à évoquer la grandeur et l’héroïsme, il n’y avait pas qu’en politique que Rome remplaçait Sparte.
La pièce de mobilier la plus célébrée et la plus caractéristique du Directoire est sans doute le lit de repos, d’inspiration grecque a dossiers renversés. Le lit en bateau, typique de l’Empire, fit son entrée avant le début du Premier Empire
Le style Empire, survécut environ dix ou quinze années à la fin de l’Empire a très clairement, (comme le Louis XVI) l’antique comme source d’inspiration. Mais l’Empire en est la stricte application, alors que le Louis XVI n’en était que le reflet. Le style Empire est simple, sévère, peu voire pas intime, il n’est ni cordial ni confortable. La qualité des bois est primordial celui-ci apparaît massivement. Les bronzes de leur côté, souvent isolés sur de grands panneaux de bois, doivent être d’excellente composition. Les meubles de ce style sont caractérisés par de larges surfaces austères délimitées par des lignes droites, à motifs de palmes grecques dorées, de couronnes de laurier ou de victoires ailées aux drapés fluides.
Le style Empire se distingue aussi par une suppression des éléments courbe On trouve encore des colonnes sur certaines pièces, mais elles sont généralement détachées de manière à clairement laisser voir les angles droits des meubles. Les colonnes sont lisses, cylindriques ou légèrement coniques, avec chapiteau et base en métal. L’usage des moulures, qui donne du relief au meuble le plus simple, fut presque entièrement abandonné. Le style se définit par une silhouette simple mais découpée de manière nette. Les angles sont pointus et précis ; toute tentative d’arrondir un élément est mal vue. L’usage de bases et de socles lourds accentue par ailleurs la monumentalité des pièces. Aucun autre style n’attache tant d’importance à la symétrie. L place des éléments et des décors en bronze y est primordial.
Le style Empire, qui embrassa toute l’Europe, est le dernier des grands styles classiques et marqua la fin de l’âge d’or de l’ébénisterie française. Ajoutée à la disparition du système corporatif, l’introduction autour de 1814, même dans une modeste mesure, de la production industrielle contribua encore à faire baisser le niveau qualitatif de la production artisanale.
Revenir en haut Aller en bas
L'Aly
Duc/Duchesse
avatar

Nombre de messages : 877
Localisation : Quelque part dans l'histoire
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Mobilier   Dim 31 Aoû - 0:20

Article très intéressant à étoffer d'images ! Very Happy

_________________
« Il est plus difficile de bien faire l'amour que de bien faire la guerre. »
Ninon de Lenclos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mobilier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Versailles - restauration des sièges (Mobilier, textile, dorure, peinture)
» mobilier fait main...
» mobilier mobile
» Avis de Marché - Bastia - éthno, mobilier, monnaie, argenterie, miniature, textile, etc...
» Avis de marché - Arles - Mobilier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le civil sous l'Empire :: La vie quotidienne :: La Société-
Sauter vers: