Le civil sous l'Empire

Vivre le Consulat et l'Empire civilement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Monnaie

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Monnaie   Mer 27 Fév - 0:55

Bonsoir, je me lance sur un sujet!!! Wink

Comment se présente l'argent sous le premier empire?

Déja les francs, encore les écus, pouvait-on trouver des pieces de l'ancien régime? (pour sa valeur métal? un louis d'or c'est toujours de l'or!)

Les assignats fin 18émes sont totalement dévalués, y'a-t-il une nouvelle monnaie papier?

Zut , en fait de sujet, pleins de questions!!!!
D'ailleurs en reconstitution et bivouac quoi utiliser comme piecettes? (hou! encore une question! )

A vous lire, bonne nuit,

Bagatelle.
Revenir en haut Aller en bas
L'Aly
Duc/Duchesse
avatar

Nombre de messages : 877
Localisation : Quelque part dans l'histoire
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Monnaie   Mer 27 Fév - 2:05

Alors, une ébauche de réponse avant de possibles spécialistes Wink

Le franc germinal fut créé le 28 mars 1803 par encore le Premier Consul Bonaparte.
Elle porte d'un côté son profil avec d'abord Bonaparte premier consul puis Napoléon Empereur.
Le Napoléon restera en utilisation jusqu'à la première Guerre mondiale.

Voilà un site avec quelques exemples de pièces :
http://www.cgb.fr/monnaies/articles/monnaiesfrance/napoleon.html

Nous avons idée et recherchons de quoi reproduire des pièces pour nous reconstitueurs que nous pourrons donc utiliser dans nos sorties.

L'Aly

_________________
« Il est plus difficile de bien faire l'amour que de bien faire la guerre. »
Ninon de Lenclos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Aly
Duc/Duchesse
avatar

Nombre de messages : 877
Localisation : Quelque part dans l'histoire
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Monnaie   Mer 27 Fév - 2:12

et pour ceux qui souhaitent quelque chose de plus précis et détaillé,
voilà un extrait d'article tiré du site napoléon.org :

"Le Consulat et le franc germinal : la loi du 7 germinal an XI

Pas moins de sept textes législatifs sur la monnaie furent discutés, votés et promulgués entre le 18 ventôse (9 mars 1803) et le 5 messidor (24 juin 1803).
Mais c'est la loi du 7 germinal an XI (27 mars 1803) qui apparaît comme la plus importante. Cette loi bénéficia d'un contexte politique, économique et social favorable, d'un climat de confiance né de la Paix d'Amiens en mars 1802.

Pourtant elle ne faisait que confirmer les dispositions prises par la loi du 15 août 1795.
En effet, la situation monétaire était assez anarchique sous le Directoire : dégradation de la monnaie par rognage, par triage et remise en circulation de pièces affaiblies (c'est-à-dire de monnaies n'ayant plus cours), par la contrefaçon, mais aussi libre circulation de monnaies étrangères (shillings, monnaies du Piémont, de Suisse), excès de la monnaie de cuivre toujours en circulation.

La loi de germinal définissait des pièces d'argent (un quart de franc, un demi-franc, trois-quarts de franc, un franc, deux francs et cinq francs) et d'or (20 francs et 40 francs). Avec l'établissement d'un poids fixe de métal, la monnaie de compte correspondait totalement à la monnaie réelle. De même, le rapport entre l'or et l'argent fut défini, de 15,5. Certains historiens estiment que la double référence à l'or et à l'argent fondait de fait un système bimétalliste, d'autres (G. Thuillier) estiment au contraire que l'argent devenait la mesure étalon, et que l'or lui étant subordonné cette loi est bien plutôt monométalliste.

Première pièce de 1 franc jamais fabriquée selon les lois du 18 germinal an III (7 avril 1795) et du 28 thermidor an III (15 août 1795), c'est la première fois depuis plus de dix ans qu'apparaissait sur une monnaie l'effigie du détenteur du pouvoir, le Premier Consul. Le 18 germinal an 11, les derniers écus de 5 Francs au type de Dupré furent frappés à Paris. Et dès le 26, soit 8 jours plus tard (16 avril 1803), les premières pièces de 5 Francs au type du Premier Consul étaient fabriquées.

La loi du 24 germinal (14 avril 1803) accorda pour quinze ans à la Banque de France, le monopole de l'émission du papier-monnaie. Il restait réservé cependant aux transactions importantes, le souvenir du désastre de Law et de celui des assignats étant encore vivace : aussi la valeur de la plus petite coupure fut définie à hauteur de 500 francs. Cette loi permettait également de réformer la vérification des monnaies en circulation afin de faire disparaître les contrefaçons, les pièces rognées, etc.

En 1806, le ministre des Finances Gaudin demanda que des canons pris lors de la bataille d'Austerlitz soient fondus pour construire les machines nécessaires à la fabrication du franc germinal : Napoléon accepta et ces machines servirent plus de 150 ans : y figurait l'inscription Cuivre pris à Austerlitz sur l'ennemi."

_________________
« Il est plus difficile de bien faire l'amour que de bien faire la guerre. »
Ninon de Lenclos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monnaie   Ven 29 Fév - 1:48

Merci L'Ali pour cet exposé!

Je suis surprise qu'il y est tout de même une monnaie papier même si ce n'est que pour de grosses sommes!

Que pouvait-ont acheter à l'époque avec 5 francs? (produits de base).

Bonne nuit!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monnaie   Ven 18 Juil - 11:52

Voici pour vous chère Bagatelle des produits à 5 francs.

Une pièce de chevreuil.
Une bouteille de Chambertin.
Sucre (la livre) .
Souliers (la paire) en 1805
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monnaie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Monnaie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un peu d'aide pour cette monnaie du dauphiné
» Monnaie Génoise
» monnaie or espagnole
» Monnaie à id (2)
» Une monnaie de Charles III de Guise?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le civil sous l'Empire :: La vie quotidienne :: La Société-
Sauter vers: