Le civil sous l'Empire

Vivre le Consulat et l'Empire civilement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eventails

Aller en bas 
AuteurMessage
L'Aly
Duc/Duchesse
avatar

Nombre de messages : 877
Localisation : Quelque part dans l'histoire
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Eventails   Jeu 13 Sep - 16:36


Bien qu'avec la Révolution, le directoire et l'Empire, l'usage de l'éventail se fait moindre, la mode néoclassique fait naître pendant la période de l'Empire de ravissants petits éventails de tulle pailleté, certains que l'on peut admirer d'ailleurs au Louvre des antiquaires à Paris.
D'autres encore, peints, en bois, simple mais d'une grande finesse, font le bonheur des dames de l'époque.
Pendant la Révolution, l'éventail fut utilisé aussi beaucoup comme moyen de communication, publicité, avec étalage de chants patriotiques, figures importantes ...
exemple sur ce très beau site : http://www.lecurieux.com/eca/eca0082.htm

voilà une présentation de quelques éventails :


Eventail brisé en bois repercé, inscruté de trois cartels de gravures colorées :
Marie-Antoinette Reine de France, L'Arc de Triomphe érigé au Camps de Mars,
Monsieur de LaFayette commandant général de la Garde Nationale Parisienne.
1790


Eventail dont la feuille en papier gravé en taille-douce est composée d'assignats
et comporte sur le côté une carte à jouer : le sept de carreau
( la colère ou carte maîtresse du nain jaune).
Monture en bois indigène.
vers 1792


La feuille en papier, gravée en taille douce, est coloriée.
Dessin: Dans une taverne où est affiché au mur "ici on fume",
des personnages dansent au son d'un orchestre, d'autres fument
et certains sont attablés deavnt une boisson.
Monture en bois, rivure en os.
vers 1798


Feuille en cabretille peinte à la gouache de trois compositions d'après l'antique.
A gauche, le sacrifice du bélier, au centre la réunion des dieux,
à doite le sacrifice du taureau blanc.
revers muet.
Monture en nacre finement repercée à décor de roses gravées et de cabochons rouges.
vers 1800


éventail auriant appartenu à Joséphine.


encore un exemple d'éventail


Eventail mettant en scène l'allégorie de "la cage ouverte".
Paillettes manquantes
1810


L'Aly

_________________
« Il est plus difficile de bien faire l'amour que de bien faire la guerre. »
Ninon de Lenclos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Aly
Duc/Duchesse
avatar

Nombre de messages : 877
Localisation : Quelque part dans l'histoire
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Eventails   Mar 11 Déc - 19:22

j'aurai une question : les éventails en plumes d'autruche pouvait-il être de mode à l'époque ?

merci
L'Aly

_________________
« Il est plus difficile de bien faire l'amour que de bien faire la guerre. »
Ninon de Lenclos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eventails   Dim 23 Déc - 13:44

mesdames , parmis il y en a une qui a le code de comunication des éventails?
Revenir en haut Aller en bas
L'Aly
Duc/Duchesse
avatar

Nombre de messages : 877
Localisation : Quelque part dans l'histoire
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Eventails   Lun 24 Déc - 13:53

j'ai celle du XVIIIeme et du XIXeme, puisque le language a changé entre temps ..
il faut que je recherche cela.
mais n'ésitez pas ceux qui en ont, je ne dis pas avoir LE language. Wink

_________________
« Il est plus difficile de bien faire l'amour que de bien faire la guerre. »
Ninon de Lenclos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eventails   Mer 26 Déc - 21:58

Non pour les plumes d'autruches , ce sera à la mode dans le dernier quart du XIX.
Quand au langage de l'éventail, à part le coup sur une main qui s'égare, je n'y crois guère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eventails   Jeu 27 Déc - 15:02

Exact... Trop compliqué pour être appliqué (de plus, ils diffèrent complètement entre le XVIIIe et le XIXe).
Peut être existait-il quelques gestes simples et facilement compréhensibles?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eventails   Jeu 27 Déc - 15:39

Lisa a écrit:
Exact... Trop compliqué pour être appliqué (de plus, ils diffèrent complètement entre le XVIIIe et le XIXe).
Peut être existait-il quelques gestes simples et facilement compréhensibles?


Mesdames de la reconstitution de 10hr à 18hr, la reconstitution c'est aussi utilisé les choses compliquées et moins visible pour "le tape à l'oeil".
A oui j'oubliais ça doit etre simple et facile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eventails   Jeu 27 Déc - 20:19

J'ai deja "reconstitué" pendant 10 jours non stop sans douche ni bain et même par un froid de château ; je compte 18 ans an compteur !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eventails   Jeu 27 Déc - 20:29

Moi j'en suis dans ma 20e années j'ai fait mes début dans le western comme trappeur j'ai passé des camps à du -15° pendant cinqs jours (le bois était gelé et faire du feu était très difficile), le plus long sejours dans les bois a étè de 3 semaines, pour la nourriture l'un d'entre nous allait aux provisions tout les cinqs jours (là c'est plus de la reconstitution mais de l'histoire vivante).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eventails   Jeu 27 Déc - 21:06

Madame Grand ce n'est pas le nombres d'années que l'ont fait de la reconstitution qui compte mais l'évolution qu'on a eu depuis les années de nos débuts.
Je rencontre sur certains camps des gens vus il y a 15 ans et qui n'ont pas évolué (toujours les mêmes vêtements les mêmes ustensiles incorects pour la période représentée)
Cette passion pour la reconstitution veut que l'on évolue toujours, il y a toujours quelque chose de nouveau que l'on ingnorait et qui peut servir à paufiner son personage et a l'amélioré.
Revenir en haut Aller en bas
L'Aly
Duc/Duchesse
avatar

Nombre de messages : 877
Localisation : Quelque part dans l'histoire
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Eventails   Ven 28 Déc - 0:06

je connais Madame Grand et peux vous assurer qu'elle ne fait pas partie de cet "espèce" trop connu dans le monde de l'Empire.
et je l'écoute aveuglement pour tout ce qui concerne le XVIIIeme.
je crois même ne pas avoir tort de le faire Wink Laughing
je la salue chaleureusement au passage

_________________
« Il est plus difficile de bien faire l'amour que de bien faire la guerre. »
Ninon de Lenclos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eventails   Lun 18 Fév - 13:53

Pour la langue d'evantail das le XVIII siècle j'ai seulement vue une seule source primaire, c'etait dans une gazette anglaise (le Tattler ou le spectator je ne peut pas rappeller) quand on a ecrire, que une jeune famme doit pouvoir traiter avec son evantail.
Mais je ne sais pas, qu'il y a des "dictionaires" comme dans le XIX siècle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eventails   Lun 18 Fév - 14:29

J'ai peut-être mal compris, mais ce que j'ai lu c'était que ce code était trop compliqué pour être appliqué au XVIIIe-XIXe par les personnes d'alors, pas du point de vue du "reconstitueur" "flemmard" Wink

Du style "c'est tellement compliqué que même alors, ils devaient pas vraiment s'en servir", non qu'on ne fasse pas des choses très compliquées quelle que soit l'époque (je pense à la cérémonie du thé côté japonais et ses codes), non que le passé fut simple ou quoi, juste que comme toujours, il y a eu des personnes à fond dans l'apprentissage de certaines choses très fines et très compliquées, mais ce fut souvent l'apanage d'élites. Je pense par exemple à la musique savante du XVIe ("Les cris de Paris") qui était plutôt la spécialité de tous petits groupes d'hommes d'un certain milieu social. Et encore, ça ça c'est fait, il y a aussi des codes qui furent inventés sans être finalement utilisé.Pourquoi penser si l'on dit qu'il existe des gestes simples et faciles, que la vie ne doit être forcément constituée que de cela ? Personne ne le dit, et encore moins pour le cadre pure de la reconstitution. Donc on peut très bien se demander si cela fut vraiment en vigueur ou non comme pratique, à voir avec les spécialistes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eventails   Lun 18 Fév - 20:53

Je pense que c'est compliqué parce qu'il y a trop de choses à retenir et que les gestes se contredisent (un identique signifiant des choses complètement opposées par exemple)...
Il se trouve là:
http://pagesperso-orange.fr/eventail/langage.htm#%20lang
http://pagesperso-orange.fr/eventail/gal3.htm

De plus, j'ai l'impression que le langage en question n'était pas unifié...bonjour les mésententes! Je pense que certains gestes, plus basiques devaient être utilisés, mais pas tout ce code romantico-XIXmisto-fantasmé...
Mais c'est juste mon opinion (et celui de la conservatrice accessoires du musée Galliera aussi, maintenant que j'y pense!)...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eventails   Dim 8 Juin - 17:52

http://pagesperso-orange.fr/eventail/gal3.htm

Trouver ce site avec le code des éventails.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eventails   Dim 8 Juin - 19:23

C'est bien ce que j'avançais pour le XVIIIe et l'Empire Wink (et je l'avais déjà posté , hihi, ^^ ...):
Citation :
Nous remarquons que les amateurs sérieux semblent moins passionnés par le sujet. Il mérite cependant que l'on s'y attarde. Notre position est simple : si l'éventail a beaucoup à dire, tant par ce qui y est représenté que par l'usage social qui en est fait... il n'y a jamais eu de "langage de l'éventail". Sans doute d'espiègles jeunes femmes ont pu s'amuser d'un bout à l'autre d'un salon, par quelques mouvements convenus d'avance, à échanger quelques informations. A la fin du XVIIIème siècle, quelques éventails imprimés ont été utilisés pour des jeux de société.

Mais pour le reste, le fameux langage de l'éventail est surtout l'invention au XIXème siècle, par un "marketing" avant la lettre, de marchands d'éventails, peut-être en Espagne mais assurément par Duvelleroy, notamment dans la boutique londonienne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eventails   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eventails
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eventails et objets de mode , etc......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le civil sous l'Empire :: La Mode consulo-impériale :: Le petit monde des accessoires-
Sauter vers: